Les BLEUS

France – Danemark : les Notes

Lyonnais et Stéphanois réunis ensemble sous un même fanion. Elle est pas belle notre équipe de France ? Exit les rivalités, devant un public qui a préféré l’union aux huées faciles et peu constructive. Asprès la fessée infligée par les travelots, les Bleus affrontaient le Danemark, autre grande nation qui a gagné la coupe des Confédérations en 1995 et 1er pays à vouloir introduire le porno dans les programmes scolaires. Ça méritait bien une leçon sans pudeur. Les hommes de Deschamps se sont baladés dans un Stade de Geoffroy Guichard qui a déclaré sa flamme aux joueurs lyonnais. Sifflets et autres noms d’oiseaux sont venus accompagner les gones tout au long de la partie. Ce qui n’a pas empêcher le DucZer de GerlandZer de briller tout en haut du building.

Les Notes

S. Ruffier (7) : Stéphane a fait le job, un match qui ressemblait pour lui à du télé-travail en calebard. Ruffier a été présent quand il a fallu repousser le danger.

C. Jallet (6) : Les centres c’est toujours pas ça, la défense c’est mieux. Match correct même si les incursions danoises ont eu lieu la plupart du temps sur son coté. Quand Christophe apprendra à centrer on pourra compter sur lui.

R. Varane (7) : Easy pour le 6ème choix de Carlo Ancelotti. Buteur contre le Brésil, Raphael a fait le boulot en ne laissant rien passer. Quand il aura fini sa puberté il deviendra un crack.

L. Koscielny (5) : Génie incompris du public excepté par Arsène Wenger, lui même entraineur incompris. Du coup ça fait beaucoup d’incomprehension, à l’image de ce dégagement dans la surface danoise pour repousser le danger.

B. Tremoulinas (6) : Le Orelsan pakistanais a réalisé un bon match. Qui l’eu crut ?

M. Schneiderlin (6) : Discret mais efficace quand il s’agit de distiller de bons ballons. Morgan c’est le mec en retrait dans une soirée qui finit par serrer ta copine.

G. Kondogbia (8) : Gros match du monégasque. Présent à la récupération. Aboudiabesque dans sa capacité à se projeter de l’avant mais sans les blessures qui l’accompagnent. Il a délivré une très belle passe décisive pour habiller la personne qu’il a mis à poil il y a quelques jours en ligue des champions. Fair play.

D. Payet (8) : Il a dansé toute la soirée au rythme de percussions qui ont donné le tournis à l’adversaire. Les Danois ont découvert le zouk love avec lui. Auteur de bonnes passes et d’un déhanché exceptionnel, c’était Trace Tropical ce soir.

A. Lacazette (6) : On demande à un attaquant de marquer des buts et de peser dans le jeu. Alexandre a presque fait les 2, il en a marqué un sans forcément peser énormément le long du match. Il voulait juste qu’on l’emmène à Geoffroy Guichard, quelques années après il a été exaucé.

A. Griezmann (4) : Match médiocre contre le Brésil. Match pas terrible contre le Danemark. Si il a bien défendu et souvent couvert Tremoulinas il s’est montré peu en vue en attaque. Je vais te faire une fleur, je ne parlerai même pas de ta coupe de cheveux. Remplacé par Nabil Fekir (60ème) qui a remis la France sur de bons raï LOL.

O. Giroud (6) : Très bon match d’Olivier qui a cassé les couilles à Simon Kajer dans tous les duels aériens. Buteur malicieux sur un bon service de Kondogbia, le gunner a pesé dans le jeu. Reste à voir si Giroud est capable de briller contre d’autres équipes que le Danemark ou Wigan.

 

Previous post

Le 90minutes Football Club analyse la 30ème journée de L1

Next post

Le 90minutes Football Club analyse la 31ème journée de L1

The Author

avatar

Mr Minutes

Retraité et ex-taulard de la J-League, je trinque à ma liberté conditionnelle chaque jour. Surnommé "le Tigre" par National Géografic et par mes pairs, j'emmerde tout ceux qui ne sont pas d'accord avec moi même quand ils sont d'accord.
C'est dire, mon sens du discernement et ma capacité à raisonner dans l'inconnu.

Grosse expérience en journalisme, j'ai été Rédac Chef de l'Equipe, de France Football, et Mickey Magazine (rubrique sport).

Grosse légitimité pour parler foot avec ton beau-père.