90minutes Football Club

Le 90minutes Football Club analyse la 25ème journée de L1

La Rédaction déteste les pédophiles et le superbowl. Il y a donc forcément un lien entre ces deux disciplines. Bienvenue au 90minutes Football Club.

Cette semaine c’est un invité chargé d’histoire que nous avons le plaisir d’accueillir. Technicien et Aryenniste convaincu, il a été blanchi sur le fil par le Tribunal de La Haye pour ses propos sur les esclaves (noirs, ndlr). Je vous demande d’applaudir WILLY SAGNOOOOL !!!!

– Willy, un mot rapide avant de dévoiler notre programme ?

– ça manque de quelques white, quelques blancos sur ce plateau.

Au menu de cette 25ème journée, Monaco S’ENVOLE ! Nous verrons comment il a été judicieux de passer de « We are ambitious, We are Monaco » à « We are hamdoullah » tout en conservant sa compétitivité sur la scène héxagonale. Seulement 24 points séparent désormais le Rocher du leader, ZOOM sur un caillou au succès incroyable qui n’en finit plus de ricocher sur la Ligue 1. Désillusion à Angers, Nike a résilié son contrat, Coca a retiré son distributeur de canettes, retour sur un dur retour à la réalité pour des angevins qui quittent définitivement le fauteuil de la Ligue des Champions.

Mais tout de suite place au CHOC de ce dimanche soir. PLACE AU JEU.

OM-PSG : le CHOC des TITANS

Un effectif Unicef contre un 11 Louis-V. Au diable les disparités économiques, la passion devait permettre aux marseillais de dépasser leurs fonctions. Tout un peuple derrière son équipe et surtout Dja Djé Djé. Ibrahimovic va éteindre le Vélodrome dès la 3ème minute grâce à un superbe marquage de l’Ivoirien (on n’a pas vérifié sa nationalité, ndlr) sur Maxwell, auteur de la passe décisive. L’histoire semble compliquée mais l’OM va bouleverser tous les codes. But de Cabella + signe de Jul. Le monde n’était pas prêt. Paris est déstabilisé. Paris souffre. Paris se meurt. Paris enc… son adversaire. C’est toujours la même conclusion.

Di Maria laissé seul par le génie de la défense Olympienne. Un but inscrit alors que les marseillais étaient 4 pour défendre contre 2 parisiens. Seul Cavani était marqué. Le redoutable Cavani. Le buteur fou.

Ce qui nous amène à la question suivante : faut-il construire des chambres à gaz pour les défenseurs Olympiens ?

#ANALYSE #OEILCRITIQUE

Pour répondre à cette question cruciale, direction le Café Goebbels pour retrouver Nordine et ses petites habitudes.

nordine-dugarry-2-90FC

Minutes : Salam alikum Nordine.

Nordine Dugarry : Wa alikum salam cheb chronomètre.

Minutes : Nordine, Marseille concède une nouvelle défaite contre Paris. Encore une énorme erreur défensive des hommes de Michel, faut-il construire des camps pour qu’ENFIN… ils comprennent ?

Nordine Dugarry : C’est plus grave que ça. Ils doivent regarder du football féminin. Regardons ensemble l’image prise avec mon windows phone et analysons.

 

 

palette0M-PSG

Gogol Numéro ouno : Brice Dja Déjé, il court mais on ne sait pas trop pourquoi ni dans quel but. C’est un très grand gogol, le plus grand de tous les temps. On tient notre gogol d’or africain.

Gogols Deux et Trois : Nkoulou et Alessandrini. Penser que Cavani est un danger est une grave erreur de débutant. Erreur déjà commise par la cellule de recrutement du PSG et tous les joueurs qui lui ont donné des passes pensant naïvement qu’elles seraient un jour décisives. MDR.

Gogol numéro 4 : Manquillo ne fait rien pour marquer Di Maria. Quelques secondes avant il était à 30cm de l’argentin mais ne l’a jamais vu. Il reste cependant le moins gogol des 3 car il couvre une zone si jamais Rolando se fait dribbler. Fort probable mais Ibra n’a pas pris ce risque : Di Maria était assis en terrasse, il fallait lui servir à boire sa granita. C’est Brice en personne (gogol numéro ouno) qui est venu mettre le morceau d’ananas sur le bord du verre de l’argentin.

Minutes : Quelle formidable analyse. Merci Nordine.

 

LE SONDAGE DE LA SEMAINE

Cette semaine, alors que tout le monde se demande quand est-ce que Montanier vient conseiller la direction du Stade Rennais, la Rédaction vous questionne sur celui qui a longtemps été la référence de Pep Guardiola en matière de coaching.

LE FDP DE LA SEMAINE

Le Jury apprécie peu les joueurs qui se font giglés par leur copine au lit, déteste ceux qui vouent un culte à Matt Pokora, invite au meurtre de ceux qui hurlent sur un tacle pour faire expulser un joueur, se relèvent avec le sourire et claquent un but quelques minutes plus tard. Corentin Tolisso EST le FDP de la semaine.

ON L’AVAIT VU VENIR

La chute d’Angers. Tout juste promu, Angers s’était installé à la table des grands avec une facilité déconcertante. Trop confortablement sans doute. Profitant  d’une concurrence trop occupée à twerquer et à boire, la ville de l’Ouest side buvait à la même table que le Duc de Boulbi. Tout allait pour le mieux, puis une embrouille lors de la 22ème journée vint ternir les relations. Ibra jette son verre sur Letellier. Les joueurs d’Angers sont évacués de la boite de nuit, seul le grand Cheik Ndoye sublimé par la musique continuera de briller sur la piste de danse sur du Rosa de Gradur.

ON NE L’AVAIT PAS VU VENIR

La Rédaction est totalement choquée par 2 faits marquants :

  1. en vendant pour + de 200M en 2 ans, Monaco est toujours 2ème au classement. Ceci alimente 2 thèses. Monaco achetait de la merde et a réussi à la revendre. On a le championnat le + pété de la galaxie.
  2. Malgré une banderole convaincante des sup du TéféCé, malgré des stats de roumains, malgré une situation plus proche de la Palestine que de celle d’un club de L1, Arribagé est toujours en poste. Bachar Al Assad a toute sa place dans notre championnat.

L’ITW DE RACHID TALLARON

3 QUESTIONS À WILLY SAGNOL

1) Bonjour Willy, votre équipe est méconnaissable, qu’est-ce qui pourrait sauver Bordeaux ?

– Pour être franc avec vous, je m’en bats les couilles.

2) MDR. On apprécie votre sincérité mais un peu de sérieux. Et qu’est ce qui POURRAIT SAUVER WILLY ?

–  Lol. Hitler mais il est mort.

3) Vous vivez dans le passé, pourquoi ne pas voir de l’avant, s’inspirer des + grands succès européens ?

– Je le sais. Pour cette raison que je reproduis par le suicide et avec Bordeaux le chemin tragique de ce héros idéaliste.

 

LA BELLE IMAGE DU JOUR

Polémique au vélodrome. Mais QUI est donc ce sosie officiel de Shakira aux cotés de Benjamin Mendy ?

C’est un Benjamin géné qui démentira quelques minutes plus tard…

CE QU’IL FALLAIT RETENIR DES AUTRES RENCONTRES

  • Lyon n’a fait qu’une bouchée d’Angers. Un but d’anthologie de Jallet qui mérite qu’on inscrive son nom dans la notice du prochain Fifa, page 57 en police 4.
  • 2ème défaite consécutive pour Caen stoppé dans son élan. 2ème victoire consécutive pour Reims qui se donne un peu d’air et des bulles (blague en référence au champagne, ndlr)
  • Toulouse gagne 1 point précieux à domicile contre Nantes. Il ne fallait pas perdre ce match. Il fallait aussi le gagner. Les Violets demandent la démission de Laurent Gbagbo. Attention à ne pas provoquer une répression sanglante.
  • Match nul entre Lorient et Montpellier. Berigaud marque son 1er but après 1 an de chômage et Cabot marque son 1er but en Ligue 1 cette saison. Mais c’est QU’IL A DU CHIEN MDR.
  • Superbe match de merde entre le Gazelec et Guingamp. 70% de possession pour les Corses, 17 tirs contre 3 seulement pour les bretons. Fertilité zéro. Deux communautés qui ne se mélangeront jamais. Nique le métissage.
  • 3 cartons rouge pour ce Bastia – Troyes. Doublé de Floyd Ayité OKLM. Une rencontre étonnante où Troyes a dominé mais la surprise s’arrête là… car Troyes perd. Tout le monde est rassuré? Félicitations aux heureux gagnant qui ont tenté la cote à 1,000003.
  • Lille – Rennes : 2 équipes en tournée depuis le début de la saison. Les hommes de Courbis ont évité la catastrophe en égalisant en fin de partie grâce à un penalty malicieusement obtenu. Surement une consigne du technicien qui demande à ses hommes de travailler la présence en surface à l’entrainement. En effet plus la présence est forte dans la surface, plus la probabilité de faute comise à l’intérieur est importante. Profitons du génie tactique de Rolland Courbis avant qu’il n’y ait plus de pastilles strepsil en pharmacie pour pouvoir le comprendre.
  • But de Soderlund et but de Nolan Roux le même soir. Bordeaux n’oubliera jamais cette rencontre entre 2 probabilités improbables qui embrasse directement la théorie du big-bang.

Merci de nous avoir suivi pour ce nouveau numéro du 90FC. Quel public ! QUELLE AMBIANCE ! Willy Sagnol défile sur le toit d’un Tank allemand et annexe le plateau. Rachid Tallaron le rejoint avec un maillot du Napoli « I Love Benito ». L’heure est à la collaboration constructive.

A la semaine prochaine. GÉNÉRIQUE.

 

 

 

Previous post

Le 90minutes Football Club analyse la 23ème journée de L1

Next post

Le 90minutes Football Club analyse la 26ème journée de L1

The Author

avatar

Mr Minutes

Retraité et ex-taulard de la J-League, je trinque à ma liberté conditionnelle chaque jour. Surnommé "le Tigre" par National Géografic et par mes pairs, j'emmerde tout ceux qui ne sont pas d'accord avec moi même quand ils sont d'accord.
C'est dire, mon sens du discernement et ma capacité à raisonner dans l'inconnu.

Grosse expérience en journalisme, j'ai été Rédac Chef de l'Equipe, de France Football, et Mickey Magazine (rubrique sport).

Grosse légitimité pour parler foot avec ton beau-père.