90minutes Football ClubLigue 1

Le 90minutes Football Club analyse la 29ème journée de L1

Qu’est-ce qui est petit et mou mais qui devient grand et dur lorsqu’on le caresse ? UNE BITE ! Du LOL, du MDR en veux-tu en voilà et un humour décapant, bienvenue au 90minutes Football Club.

Une émission supervisée par notre esclave réalisateur Brèves Heart. Que serait cette émission sans lui ? Rien (du moins c’est ce qu’on lui fait croire). Cette semaine c’est un invité de renom que nous avons le plaisir de recevoir sur le plateau. Il portait des Pampers lorsque les Bleus battaient le Brésil en 98. Il a des narines aussi gigantesques que son talent. Je vous demande d’APPLAUDIR  Ousmane Dembélé !

– Ousmane, un mot rapide avant de dévoiler notre programme ?

– Wesh vous êtes des bâtards sur mes narines là.

Au menu de cette 29ème journée, statu-quo en tête. Paris s’économise pour Chelsea. Monaco s’économise pour la Ligue 1. Lyon et Rennes se dépensent pour une future élimination en Europe tandis que l’OM joue intelligemment le coup en s’économisant une nouvelle désillusion européenne la saison prochaine. MALIN. Nous reviendrons également sur le derby breton inavoué entre Rennes et Nantes qui a tourné à l’avantage des noi… des Rouge et Noir.

Mais tout de suite place au CHOC de ce dimanche. PLACE AU JEU.

LYON – EAG : le débrief

Le Parc OL est devenu l’endroit le plus malfamé au monde depuis que le PSG y est tombé telle une vulgaire prostituée dans une sombre ruelle. Aucune pitié pour le visiteur breton qui était venu visiter les installations. A peine le bus stationné dans le parking sous-terrain de l’antre rhodanienne que les 18 acteurs bretons on vu leur vie défiler. Car-jacking de Rachid Ghezzal dès la 3ème minute, le staff est pris de panique, l’Arabe est coriace et il faudra l’intervention d’un Ottoman pour contenir ses envies belliqueuses. Mais 4 clubs en 3 ans, Rennes, Sainté, Hanovre, Guingamp et autant de territoires perdus, l’empire d’Anatolie a perdu de sa superbe. Doublé de Lacazette, un nouveau but de Crunch Cornet et un CSC en toute fin de partie, où le plaisir d’un prisonnier qui se rend et qui donne un petit nom au passage.

L’OL n’a fait qu’une bouchée de son adversaire. Ce qui nous amène naturellement à la question suivante : que fout encore Steed Malbranque dans ce putain d’effectif ?

#ANALYSE #OEILCRITIQUE

Pour répondre à cette question, direction le Taxiphone de Nordine.

Nordine Dugarry

Minutes : Salam alikum Nordine.

Nordine Dugarry : Bonjour Chronomètre. En ce moment promotion sur la carte DZ NO LIMIT. Appels ILLIMITÉS pendant 10 minutes par jour vers l’Algérie et les USA. Profitez-en.

Minutes : Merci Nordine, nous ne manquerons pas de relayer cette ristourne incroyable sur les télécommunications. Nordine, TOUT réussi à l’OL en ce moment. Et pourtant, et pourtant Génésio continue de lancer Steed Malbranque sur le terrain. Provocation ou politique de la terre brulée ?

Nordine Dugarry : C’est plus compliqué que cela. Il faut remonter quelques années en arrière pour s’apercevoir que le mal est plus profond.  2012 : Steed faisait son grand retour à l’OL et des twittos radicaux s’adonnaient à des tweets sans la moindre retenue « STEED C’EST LE BRESIL » ou encore les très culottés #MALBRANQUE2014 sans parler du lamentable #MALBRANQUE2016. Beaucoup avaient à l’époque déjà dénoncé la supercherie et l’imposture mais une secte s’est formée regroupant des milliers de fidèles égarés.

Charles Chevillard, dans son flot ininterrompu de tweets Déclaration d'amour d'un éphèbe lyonnais Merci Lucien. Qualifié ou pas au retour en Roumanie ?

Minutes : Et Bruno fait donc partie de ces personnes qui ont été manipulées par le gourou Steed, grand serviteur du Malin ?

Nordine Dugarry : BINGO ! Bruno Génésio a tout donné à Steed, sa femme, son chéquier et pire encore : une place dans le groupe. Ce qui donne un aperçu du degré d’égarement.

Minutes : Merci Nordine.

LE SONDAGE DE LA SEMAINE

LE FDP DE LA SEMAINE

Son club lutte pour sa survie et court après un glorieux passé. Il a beau être roux à l’image de Gaëtan Charbonnier, son entraîneur lui maintient sa confiance en le laissant laver les maillots. Mais ce week-end, il a décidé de lâchement abandonner partenaires et supporters en récoltant un second carton jaune juste devant son coach. Antoine Devaux est NOTRE FDP de la semaine. Barbe de hipster, tatouages et nom de boucher sociopathe, Antoine Devaux cumule les défauts. Une invitation en guise de marche punitive sur le plateau de J+1 n’est pas à exclure.

Antoine Devaux hipster

ON L’AVAIT VU VENIR

Le match le plus acharné de l’année s’est achevé sur le score de 0-0. Angers et Saint-Etienne ont comme point commun une philosophie de jeu prônant la prise de somnifères pour les supporters. 2 tirs cadrés en 90 minutes, un dépassement de soi permanent de la part des 22 acteurs : Frédéric Thiriez peut être fier de son championnat de merde. Après tout, le Borussia Dortmund et le Bayern Munich ont aussi fait 0-0.

ON NE L’AVAIT PAS VU VENIR

C’était la journée des 0-0. Et Paris a marqué le pas face à Montpellier. Di Maria vs Boudebouz, Cavani vs Ninga, Trapp vs Pionnier. Les duels ne manquaient pas au coup d’envoi à quelques jours du choc retour en Ligue des Champions à Stamford Bridge (dans le quartier de Chelsea à Londres, ndlr). Certains joueurs étaient pressés de copuler avec leur WAG tandis que d’autres s’adonnaient aux plaisirs de la chicha pomme/menthe sur les conseils de Ryad Boudebouz, dans le bar à narguilé cosy de la Capitale Le Narjisse.

L’ITW DE RACHID TALLARON

3 QUESTIONS À OUSMANE DEMBÉLÉ

1) Ousmane, en 98 tu faisais encore caca dans ta couche, aujourd’hui tu fais caca sur la Ligue 1, c’est QUOI la prochaine étape ?

– Faire caca sur votre plateau mais je sais que c’est impossible. Votre émission est intouchable.

2) Ouais ouais… respect… fais ça et on te monte en l’air. Le Barça souhaite s’attacher tes services, il est venu te superviser face à Nantes. A 18 ans à peine, N’AS-TU pas peur de griller les étapes ?

– J’ai eu ma 1ère relation sexuelle à 11 ans. Les étapes ? mdr.

3) Tout te réussit, comment FAIT-ON pour garder les idées claires dans de tels moments qui poussent normalement vers l’euphorie ?

– On se rappelle qu’on joue pour Rennes et qu’on n’a jamais rien gagné. Tout simplement.

LA BELLE IMAGE DU JOUR

1/ Quand tu apprends que Dimitri Payet a encore marqué ce week-end et que tu restes bloqué à 1 but et 3 passes décisives depuis septembre.

Javier Pastore PSG

2/ L’assistance est sur ses gardes, à l’image de notre confrère Olivier Tallaron. Pendant ce temps, la twittosphère s’agite et les Vines affluent.

Javier Pastore 2

3/ Le tête contre tête devient inévitable. Arrivé pour apaiser les tensions, l’homme de main du gangster argentin s’occupera de cacher le cadavre et maquiller la scène de crime.

Javier Pastore 3

CE QU’IL FALLAIT RETENIR DES AUTRES RENCONTRES

  • Sylvain Ripollinho s’extasie de ne pas avoir laissé d’ouverture à Bastia, concédant que c’était l’essentiel. Résultat, Lorient OBTIENT un excellent 0-0.
  • Dans le money time, le Gazélec crucifie des Bordelais qui étaient déjà au téléphone avec leurs agents. Le Aston Villa de Rémi Gardiola, le Troyes british, serait tout proche de faire signer Lamine Sané d’après les informations récoltées sur place par Rachid Tallaron.
  • 24 heures après Granville-Marseille, la pelouse du stade Michel d’Ornano – du nom d’un grand coach espagnol de l’Olympiakos – accueillait cette fois-ci des professionnels. Caen aura joué à réaction et parvient à empocher un point face à Monaco.
  • Pas particulièrement brillant, le LOSC a dû attendre l’entrée en jeu de Boufal – retenu par un entretien de stage dans une pizzeria milanaise – pour faire la différence. Qu’il semble loin le temps de l’apogée rémoise avec Clovis en roi et les Mérovingiens en maîtres de ce peuple impur…
  • Rennes s’est imposé dans un derby breton aussi illégitime que le mariage entre Salma Hayek et François-Henri Pinault. Le jeune stagiaire au KFC Drive Ousmane Dembelé a illuminé la rencontre de sa classe, ne faisant qu’une bouchée de Canaris préalablement déplumés.
  • Exploit de Toulouse qui parvient à empocher un point au stade Vélodrome tout comme Guingamp, Montpellier, Lorient… L’effet Pascal Dupraz en marche ?
  • Retour de Ben Arfa et comme par hasard victoire de l’OGC Nice face à Troyes. Le petit prince de Tunis s’est même félicité d’avoir enfin pu rencontrer Andrés Nivet, son idole de jeunesse.

Merci de nous avoir suivi pour ce nouveau numéro du 90FC. Quel public. QUELLE AMBIANCE ! Ousmane Dembélé tente de déféquer en loge mais il est tout de suite interpellé par notre service d’ordre. On ne souille pas impunément l’antre sacrée du 90FC. Il faudra désormais passer par Rachid Tallaron, nouvel agent auto-proclamé de Ousmane Dembélé pour parapher un contrat avec les Catalans.

A la semaine prochaine. GÉNÉRIQUE.

Previous post

Le 90minutes Football Club analyse la 28ème journée de L1

Next post

La brutalité du foot féminin en mode Journée de la Femme

The Author

avatar

Mr Minutes

Retraité et ex-taulard de la J-League, je trinque à ma liberté conditionnelle chaque jour. Surnommé "le Tigre" par National Géografic et par mes pairs, j'emmerde tout ceux qui ne sont pas d'accord avec moi même quand ils sont d'accord.
C'est dire, mon sens du discernement et ma capacité à raisonner dans l'inconnu.

Grosse expérience en journalisme, j'ai été Rédac Chef de l'Equipe, de France Football, et Mickey Magazine (rubrique sport).

Grosse légitimité pour parler foot avec ton beau-père.