Pourquoi je ne peux plus me passer de mon tire-lait

Je viens d’accoucher. A peine revenue de l’hôpital, je suis débordée par le ménage. Sur les conseils d’une amie, j’ai acheté un tire-lait et depuis, je ne peux plus m’en passer.

Que t’a dit ton amie pour te convaincre de te procurer un tire-lait ?

Amie depuis l’enfance, Rita m’a accompagné tout au long de ma grossesse et jusqu’à l’accouchement. C’est en lui racontant mes dures journées de maman au foyer tiraillée par les travaux ménagers et les soins à mon bébé qu’elle m’en a vanté les mérites.

Pourquoi ne peux-tu plus te passer du tire-lait que tu as acheté ?

Exactement. Le tire-lait sert à tirer du lait maternel du sein de la maman afin qu’elle nourrisse son enfant.

Et bien, je ne m’en passe plus pour de nombreuses raisons.

D’abord, quand je suis rentrée de l’hôpital, toute une pile de vêtements à faire passer à la machine m’attendait, ainsi que le ménage. Et je devais quand même prendre soin de mon enfant à qui le médecin a demandé l’allaitement maternel pendant 6 mois. Je passais donc de longues heures assise dans mon canapé avec lui entre mes bras. De plus, je produisais moyennement du lait maternel et bébé n’était pas souvent rassasié.

Depuis que j’ai commencé à utiliser le tire-lait, j-ai remarqué une nette amélioration dans la quantité de lait produite. Difficilement, j’avais l’impression que mon enfant prenait trois biberons. Aujourd’hui, j’arrive à lui en donner jusqu’à six par semaine. Il est tout beau mon bout de chou.

Lorsque je dois aller faire des courses, je le confie à ma voisine Hélène, elle adore les enfants. Je prends donc le soin de tirer assez de lait pour que mon bébé ne soit pas en manque. Au fait, j’en ai deux, un qui reste à la maison, et le second qui me suit partout. Parfois, en ville, je sens que mon enfant a besoin de moi. Je prends donc une pause, je me relaxe et désengorge mes seins.

As-tu quelque chose à rajouter ?

Le tire-lait, c’est juste magique ! Je le recommande à toutes les mamans.

Voir aussi cet article.